Skip to content

Argo-F..k-Yourself! (Hotel Amour, Paris 9ème)

Post écrit en écoutant l’album d’Eric Legnigni & The Afro Jazz Beat

/A deux tables de Fabrice Luchini (je l’adore!)/

Hier soir, soirée en amoureux, ciné et concert au programme. Grandiose si l’on considère qu’avec deux enfants, sortir le soir n’est plus dans notre vocabulaire quotidien. Ce moment, si anodin pour certains, est pour moi comme un retour vers le passé. C’est revivre le moment de liberté accordé par tes parents quand tu as 15 ans ! Tu trépignes, tu attends la date, tu décomptes les jours avant cette soirée où presque tout peut être permis. Tu as toujours l’heure à laquelle tu dois rentrer. Le dictat des parents est remplacé par celui des baby-sitters. Nonnn !!! C’est pas juste !

Je dis à mon mari que pour le ciné ça ne peut être que pour aller voir « Argo ». Ne soyons pas complètement dépassé, il vient d’avoir l’oscar du meilleur film, nous travaillons dans l’industrie du cinéma, Ben Affleck est à tomber, nous sommes en pleine crise moyen orientale, bref, pas de discussions, ça sera « Argo ».

Après une journée non stop avec mes deux mini-pouces, j’arrive en nage chez moi, épuisée, agressée 2 fois par des automobilistes surexcités qui devraient être sous xanax, 2 min avant que la baby-sitter sonne à la porte. Ouf ! J’ai 5 minutes pour me préparer. Là, je me retrouve dans la peau de Florence Foresti dans sa parodie de « Bref » sur son dernier spectacle « Foresti party » : « j’ai essayé de me faire couler dans un jean, c’était trop petit ça rentrait pas, j’ai essayé de me faire couler dans une jupe, c’était trop petit ça rentrait pas, j’ai maudit les filles qui retrouvent leur ligne 2 mois après leur accouchement ! ». Là j’avais tellement envie de me couler dans un jogging pour être Large !

J’arrive enfin au ciné 1 min après le début de la séance, là je me demande comment j’ai fait pour être si rapide, un moment de gloire à mon efficacité se joue en moi. 120 minutes après, mon mari a peut-être failli perdre une main par manque de circulation sanguine mais je suis soufflée par le talent de Ben Affleck. En rentrant je tombe sur la nouvelle campagne de pub de Nike « Be bold, Be true » … Ben a vraiment tout compris !

Nike

Notes :

Parodie de « Bref », Florence Foresti :  http://www.youtube.com/watch?v=2pbF3K6ZRBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow Jenni Jane's Blog on WordPress.com

Instagram

There was an error retrieving images from Instagram. An attempt will be remade in a few minutes.

Humans of New York

Behind the brand ... Life & Exploration

The Sartorialist

Behind the brand ... Life & Exploration

Pauline

Behind the brand ... Life & Exploration

Steve McCurry's Blog

Steve's body of work spans conflicts, vanishing cultures, ancient traditions and contemporary culture alike - yet always retains the human element. www.stevemccurry.com

Alix de Beer

Behind the brand ... Life & Exploration

rose la biche - reinventing everyday basics

Behind the brand ... Life & Exploration

Deedee

Behind the brand ... Life & Exploration

so parislux !

Simply be yourself, as if, it was possible, at least bite into it!

%d bloggers like this: